Phyllis Dorothy James,

Publié le par créatrice de mode

Afin de cacher qu'elle est une femme................elle signe son premier roman en 1962, PD James et en 2003 sort La salle des meurtres que le hasard d'un rayon de bibliothèque à mis sous mon yeux,  il y a trois jours.  Que vous dire ? Merci à mon ami, le hasard. Je ne comprends pas comment j'ai fait pour vivre sans avoir lu PD James. Oui je ne comprends pas et je m'en veux un peu-beaucoup.
Une belle écriture, un style sans faille, un suspens efficace....................trés dur de lacher le livre et j'ai hâte d'en ouvrir un autre. Donc si vous ne connaissez pas cette dame du roman policier, je vous invite à la découvrir, le risque de déception est nul.


Un musée londonien présentant la vie de l'entre-deux-guerres, des dessins, des peintures, des livres, les faits divers les plus marquants......un tueur  s'ingénie à reproduire aujourd' hui, avec le même macabre souci du détail, des crimes anciens dont les héritiers du musée sont les victimes...........le passé, le présent, le futur tous réunis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article